La blogueuse

La blogueuse
Confidences et réflexions d'une généalogiste passionnée par l'histoire des individus, de leur famille et de leur époque

lundi 29 avril 2013

Z comme Zarafa

C'était une évidence ! Finir ce challenge en rendant hommage à cette girafe dans mon arbre, rencontrée lors de mes premières recherches généalogiques. Coup de foudre !

____________________________________________________________

C’est au cours des premières recherches généalogiques, effectuées pour le compte de la famille à laquelle je suis alliée depuis maintenant une quinzaine d’années, que j’ai rencontré la girafe Zarafa. Cadeau du Pacha d’Egypte Mohammed Ali au roi de France Charles X, son histoire et celle de son périple ont fait l’objet d’un livre écrit par l'un des ascendants de l’arbre en cours d’élaboration : Gabriel Dardaud. Journaliste et correspondant de guerre, directeur de l’agence France-Presse pour le Moyen-Orient et envoyé permanent pour différents médias de la presse écrite et radiophonique, il avait exhumé cette histoire des archives de la bibliothèque nationale du Caire où il demeurait. Il entreprit alors de relater cette véritable épopée qui allait mener ce girafeau, baptisé Zarafa, de son Soudan natal où l’animal avait été capturé, jusqu’en France.

Le livre de Gabriel Dardaud  "Une girafe pour le roi" est publié  pour la première fois en 1985. Il a été réédité en 2007, préfacé et annoté par Olivier Lebleu, spécialiste de la girafe, lui même auteur du superbe livre "Les avatars de Zarafa", sur l'incroyable girafomania, que suscita l'arrivée de la première girafe sur le sol français.






Outre la girafe, véritable héroïne de ce récit, Gabriel Dardaud met en scène un roi français, Charles X,  frère de Louis XVI et de  Louis XVIII à qui il vient de succéder ; un pacha, musulman albanais d'origine, Mohammed Ali, vassal du sultan de Constantinople dont il cherche à s'émanciper et à obtenir un jour l'indépendance de l'Egypte ; un diplomate piémontais, Bernardino Drovetti,  représentant de  la France pendant près de 25 ans auprès du Pacha, à qui il va souffler l'idée de ce fabuleux cadeau ; un scientifique éminent et vieillissant en la personne de Etienne Geoffroy Saint-Hilaire, qui n'hésitera pas à payer de sa personne en allant lui même chercher la girafe à Marseille et en l'accompagnant, à pied, jusqu'à Paris.

Etienne Geoffroy Saint-Hilaire

Charles X
Bernardino Drovetti

Mohammed Ali pacha



 




















On rencontre également un palefrenier avisé, le « Saïs » Hassan, qui va prendre grand soin de ce précieux chargement ; deux jeunes soudanais, Atis et Youssef, également du voyage pour accompagner et aider l'animal à s'acclimater. Un couple d’antilopes et trois vaches, dont le précieux lait permettra de nourrir et de maintenir en bonne santé le jeune animal, complètent ce cortège insolite, placé, le temps de la traversée de la méditerranée, sous la surveillance de militaires de haut rang.

Tous ces protagonistes apportent à ce récit historique une touche de romanesque, sur fond de géopolitique, donnant un instantané des relations internationales et de ses enjeux dans cette première moitié du XIXème siècle. Nous avons là un éclairage inédit d'une période de l'histoire mal connue.

Quant à son auteur, Gabriel Dardaud (1899-1993), Olivier Lebleu retrace dans la préface du livre sa vie et son œuvre et nous décrit, dans ces premières pages, un homme à l'histoire tout aussi passionnante. Grand témoin du siècle dernier, de ses contractions et de ses évolutions, spécialiste du Moyen-Orient où il aura passé la majeure partie de sa vie, nous nous trouvons en présence d'un homme doté d'une personnalité remarquable. La mise en perspective de sa propre confrontation à l'histoire et le récit étonnant qu'il nous offre, donne au livre une dimension particulière, absente de la première édition.

Une rencontre avec une girafe et un homme, tous deux aux destins hors du commun, voici une première recherche qui plaçait ma carrière débutante sous les meilleurs augures...
_______________________________________________________


La sortie dans les salles du dessin animé "Zarafa" au début du mois de février 2012 a remis à l'honneur la première girafe de France, cadeau du pacha d'Egypte Méhémet Ali au roi de France Charles X. 

J'ai déjà eu l'occasion dans ce blog de relater dans "Une girafe dans l'arbre" cet incroyable périple, et la place qu'occupe dans ma famille tout ce qui a trait à cette aventure.

Cet après-midi, balade au jardin des Plantes de Paris, où le Cabinet d'histoire retrace dans une brève exposition la véritable histoire de Zarafa, dont le film est très librement inspiré.

Balade en 10 clichés.


©Anne Jourda Dardaud

©Anne Jourda Dardaud

©Anne Jourda Dardaud

©Anne Jourda Dardaud

©Anne Jourda Dardaud

©Anne Jourda Dardaud

©Anne Jourda Dardaud

©Anne Jourda Dardaud


©Anne Jourda Dardaud

©Anne Jourda Dardaud



 Zarafa
de Rémi Bezançon et Jean-Christophe Lie

 

3 commentaires:

  1. J'adore ce billet, un voyage, un conte ! Pour finir le challenge une girafe pour Sophie !
    Bravo Anne pour ce challenge !

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ce voyage.
    pour information, Zarafa est aujourd'hui naturalisée et exposée au Museum d'Histoire Naturelle de La Rochelle, qui est magnifique d'ailleurs :)
    Et l'expression "Peigner la girage", ça vient d'elle !

    RépondreSupprimer
  3. J'avais lu cette histoire l'an dernier, lors de la sortie du dessin animé. Quelle belle idée pour terminer ce challenge. Bravo !

    RépondreSupprimer