mercredi 1 juin 2016

A comme Antoine

©famille Valéry

Voici Antoine et son épouse Maria. Ce sont mes arrière-grands-parents, grands-parents paternels de ma mère. Antoine et Maria se sont mariés le 8 octobre 1897 à Sainte-Féréole, en Corrèze. Antoine est le fils de Jean et de Marie. Il est né à Saint-Germain-les-Vergnes le 13 janvier 1872, où il est cultivateur avec ses parents. Maria est la fille de Pierre et de Marie. Elle est née le 2 mars 1877 à Sainte-Féréole.

J'aime beaucoup cette photo, témoignage rare de cette partie de mon arbre généalogique, où il y a peu d'images et peu de papier. D'un seul coup ces ancêtres qui n'étaient que des noms, ont pris chair grâce à cette photo. Je vois dans le visage de Maria les traits de mon grand-père. J'aime la simplicité de leurs vêtements, cette robe de mariée, ce long voile et cette couronne de fleurs.

Ils sont jeunes, Maria a tout juste 20 ans. Ensemble ils vont avoir huit enfants, dont deux fois des jumeaux. La famille installée à Saint-Germain-les-Vergnes, vit dans une maison composée d'une cuisine et d'une seule chambre, meublée de quatre lits.
Entre 1920 et 1925 la famille quitte la Corrèze pour la Dordogne voisine et déménage pour une ferme plus grande, sur la commune de La-Chapelle-Aubareil. Un peu plus d'espace pour cette famille nombreuse qui va prospérer, s'épanouir et s'agrandir.

©famille Valéry
Antoine et Maria à la fin de leur vie. Autre cliché, le temps a passé, la vie aussi et a laissé des sillons sur les visages des calosités sur les mains. Derrière ces visages vieillis, on reconnait les traits de ces jeunes mariés. Mais la timidité et l'hésitation qui se dégageaient du premier portrait a laissé place à un très fort sentiment d'accomplissement.




10 commentaires:

  1. Quels beaux portraits. Comment fais tu pour me donner si souvent la chair de poule quand je lis tes articles ? MErci pour l'émotion des mots, merci pour m'emmener encore cette année à la rencontre des visages de ta famille

    RépondreSupprimer
  2. Ce billet exprime tout l'amour que tu éprouves pour tes ancêtres! Merci de l'avoir partagé !

    RépondreSupprimer
  3. C'est merveilleux d'avoir ces deux photos à tant d'années de distance.

    RépondreSupprimer
  4. ouh la merci ! avec de tels commentaires je me dis que j'ai bien fait de me lancer, certes à la dernière minute, dans cettte nouvelle édition du challenge AZ ! très touchée !

    RépondreSupprimer
  5. Heureuse de voir que tu as retrouvé le chemin du challenge !

    RépondreSupprimer
  6. Oui très belles photos, une photo de mariage de 1897 ! chapeau bas ...
    un beau couple d'ancêtres ... Antoine et Maria doivent être heureux de ce billet et satisfait de leur petite fillote ;)

    RépondreSupprimer
  7. Merci, merci je l'espère de tout coeur, j'aime penser qu'on puisse encore penser à eux !

    RépondreSupprimer
  8. C'est un beau début, prometteur d'un challenge que je vais suivre avec intérêt. Bravo pour ce portrait tout en délicatesse qui accompagne ces photos émouvantes.

    RépondreSupprimer
  9. Quel plaisir de vous lire. Merci pour ce partage. (oui, j'ai du retard mais j'ai tout mis de côté pour essayer de le rattraper).

    RépondreSupprimer
  10. J'ai lu certains de vos articles durant le challenge AZ et j'ai été passionnée par vos billets. Je vais maintenant m'occuper de ceux que je ai pas eu le temps de lire, en commençant par votre lettre A :). Très bel article, qui fait ressortir votre amour pour vos ancêtres et c'est d'autant plus émouvant quand on a la chance d'avoir des photos !

    RépondreSupprimer